dimanche 15 septembre 2019

Rand Automne de Rambouillet - 35km

Superbe journée pour cette édition 2019 de la Rand'Automne, toujours une très bonne ambiance, et l'occasion d'échanger avec d'autres clubs de rando qui profitent de cette randonnée de rentrée pour démarrer la saison.
Un grand merci au club CPTRR de Rambouillet et la FFRP 78 !

La team au départ
Nous partons avec un groupe de Mantes

Ravitaillement à Clairefontaine



Les chemins sablonneux près de St Arnoult

Arrivée en passant par l'étang d'Or



mercredi 10 juillet 2019

Tour du Mont Blanc

Ce TMB programmé de longue date, va tenir toutes ces promesses, et réserver aussi d'agréables surprises. Tout d'abord la météo avec plus de 30 °C à Chamonix, nous aurons droit à une des plus belles semaines de l'année. 
Au programme : Départ de Chamonix, Planpraz, La Flégère, Argentière, Col de la Forclaz, Champex, La Fouly, Grand Col Ferret, Courmayeur, Les Chapieux, Col du Bonhomme, Notre Dame de la Gorge, Les Contamise Montjoie, Col de Tricot, Les Houches. Avec vue sur les sommets mythiques : Aiguille du Midi, Auguille Verte, Les Drus, Aiguille du Tour, Aiguille d'Argentière, Mont Dolent, Les Grandes Jorasses, la Dent du Géant, Mont Chétif, Aiguille des Glaciers, Dômes de Miage, Dôme du Goûter.
Nous allons croiser le parcours du marathon du Mont Blanc avec 42km et près de 3000m de dénivelé dans la vallée de Chamonix, un effort important compte tenu de la chaleur, certains coureurs nous dirons en chemin avoir déjà bu plus de 6l.
Une fois du côté Suisse, c'est la charmante ville de Champex qui nous accueille, si paisible que l'on ne resterait pas plus d'une journée ;-)
Les refuges et gites que nous avons croisés sont de très bien entretenus, la tarte au noix du jour chez certains le matin en Suisse, le capuccino du refuge Bonatti en Italie, et la tarte aux myrtilles du Col du Bonhomme côté français.
Les rencontres improbables avec des randonneurs des 4 coins du monde, l'australienne amoureuse de la France, les californiens qui rêvaient de voir le Mont Blanc, les israéliens en vacances, et les coréens enmitouflés de la tête aux pieds pour ne pas prendre le soleil. C'est à travers le regard des étrangers que l'on réalise l'attrait international de cette rando.
Nous avions choisi l'expertise d'Altitude Mont Blanc pour l'organisation et l'aide de Cécilia, notre guide bien sympathique, qui en plus de nous faire découvrir les pics, variantes et refuges nous a partagé sa connaissance de la la flore locale.
Je conseille vivement à tous les randonneurs qui n'ont pas encore fait cette rando de se lancer, en 7 ou 10 jours, le parcours est magnifique, la vue époustouflante, et les hébergements charmants tout le long du parcours.
Enfin pour le retour dans la vallée de Chamonix, il y a un établissement à recommander l'hôtel Les Campanules aux Houches, chambres, restaurant, salle de repos, et vue sur le massif, tout était bien même le Genépi!
Une question revient fréquemment, dans quel sens faire le parcours ? Nous l'avons fait dans le sens des aiguilles d'une montre, à savoir l'inverse du parcours d'origine, ce qui à mon sens est plus progressif, pour finir par les cols du Bonhomme et du Tricot, cependant il nous a manqué la passage à la fenêtre d'Arpette, avec un chemin encore trop enneigé.



Au départ des Houches, après avoir garé la voiture au pied du télécabine

Chamonix petit café avant le départ du Prarion

Arrivée du Marathon du Mont Blanc

Côté Brévent, vue splendide sur le massif


Nous croisons les derniers coureurs sur le parcours du marathon


Un bouquetin sur le chemin

Depuis la frontière avec la Suisse


Refuge de Bovine, très bonne tarte aux myrtilles

Arrivée à Champex, paisible village Suisse

Vue sur Le Dolent


Passage enneigé au Grand Col Ferret


Descente sur le Refuge Elena, côté Italien


Le refuge Bonatti


Refuge Bonatti, le fromage vient d'être livré








Montée vers le col de la Seigne
Sur les arètes pour aller toucher la neige des névés pas encore fondus



Au Col du Bonhomme, retour côté Français


Un petit café au Refuge de Miage

Devant nous le Col tu Tricot

Après le passage au Col du Tricot


Vue sur le Dôme du Goûter et l'aiguille de Bionnassay



On fête le 7ème jour de rando de retour à Chamonix

dimanche 12 mai 2019

37ème Marche de la Bièvre - 50km

La marche longue cette saison sera la Marche de la Bièvre, après les 43 km du 77, nous sommes bien préparés.
Départ minuit de Jussieu (les abords de Notre Dame étant fermés), près de 1000 marcheurs à la Lune, défilerons dans les rue de Paris. Sortie de Paris à la Poterne des Peupliers, passage à Arcueil, direction l'Hay Les Roses, on longe le parc de Sceaux pour arriver à Verrières (trop de queue au café, on verra plus loin...). Traversée du Parc de Vilgénis à Massy, puis bordure de la Bièvres à Igny, passage à Bièvres au premières lueurs du jour il est 5h45, Vauboyen / Val d'Albian pour un crochet dans les bois, puis pause aux Loges en Josas (café au soleil un délice), descente sur Jouy, remontée sur le plateau de Satory, puis on longe les étangs de la Minière, et dernière montée pour arriver au centre de Guyancourt à 10h.
Un bien beau parcours, avec une nuit claire et un soleil matinal, idéal pour la rando, merci aux organisateurs pour cette superbe 37ème édition.

http://marche.bievre.org/

Un petit tour par Notre Dame avant de partir

On récupère les bracelets et le plan du parcours

Ils sont prêts à partir

Minuit GO !

On passe par les Gobelins

Marche à la lune dans les rue d'Arcueil

Le serpentin de lampes frontales à la sortie du Parc de Vilgénis
De jour comme de nuit on suit le balisage

Le ravitaillement de Bièvres au lever du jour

Vers le Val d'Albian, encore dans la brume avec le premier RER du matin


Le ravitaillement des Loges, avec un bon café
Passage le long des étangs




Ils sont contents d'être arrivés en pleine forme !